Les substances nocives des cosmetiques bio

Les substances nocives des cosmetiques bio

Les substances nocives:

« Lire » l’étiquette de composition d’un produit qu’il soit cosmétique ou non est certes possible puisqu’elle est affichée au dos de chacun d’eux mais pas toujours évident à comprendre tant les produits nommés semblent plus utiles sur les étagères d’usine de production que sur les étiquettes des produits courants dans nos salles de bain

Si le code INCI (International Nomenclature of Cosmétic Ingrédients) permet une lecture des composants entrés dans la fabrication du produit,du plus présent au plus infime,il faut souvent s’armer d’un dictionnaire et de patience pour le comprendre!

Voici toutefois quelques produits qui,si vous les voyez mentionnés sur vos étiquettes sont à bannir absolument:

  • les parabens,qui sont des agents conservateurs contenus dans n’importe quel produits cosmétiques.
  • le bisphénole A,un produit chimique qui entre dans la fabrication du PVC.
  • la paraffine un exipient destiné à décupler le fruit du principe actif contenu dans le cosmétique,on le trouve dans les crèmes de soins,les laits démaquillants…
  • le mercure qui provoque notamment le saturnisme.
  • le triclosan,suspecté de provoquer des dysfonctionnements du foie,lui est contenu principalement dans les savons,les déodorants…
  • les PEG et PPG et leurs dérivés obtenus à partir de gaz de combat irritants ils se trouvent dans les shampooings,les crèmes à raser,les rouges à lèvres..

Cette liste étant non-exhaustive elle laisse imaginer l’ampleur du travail à accomplir.

Ces substances sont à exclure absolument car elles sont persistantes,c’est à dire qu’elles ne se bio-dégrade pas,que leur productions est issue d’une chimie lourde,et que leur accumulation dans notre corps peut être dangereuse,très dangereuse.

Même si leurs effets ne sont pas encore exactement mesurés certaines d’entre elle sont d’ors et déjà reconnues cancérigènes.

Leave a reply