Stop aux expérimentations sur les animaux

Stop aux expérimentations sur les animaux

Si les expérimentations des laboratoires sur les animaux sont un sujet connu dont on a déjà beaucoup parlé, une action m’a particulièrement interpellé.
Le week-end dernier, un grand soleil, balade avec mon chien Médor (non c’est pas Médor mais bon je ne vais pas vous raconter ma vie non plus )

Donc je disais balade avec le chien et je vois arriver un homme sur une sorte de vélo sandwich. En voyant la bête au bout de sa laisse il s’arrête et me tend une documentation. Il m’explique être en plein road trip et venir de Montpellier avec son vélo. (Je suis légèrement plus au nord dans l’ancienne capitale de  la moutarde. Mais c’est un sujet que j’aborderais peut être plus tard.)

Cet homme rallie le sud à Paris pour la Marche Européenne contre la Vivisection qui aura lieu le 23 avril prochain dans la capitale. Des km et des km de vélo pour sensibiliser les gens à une horreur que régulièrement l’opinion publique déclare abolie et qui pourtant perdure.

Parce que telle ou telle grande marque de cosmétiques ou de produits ménagers déclare ne plus se servir de petites souris pour tester les différentes étapes de sa recherche, tout le monde dit « ouf », fait une caresse à son chien et repart acheter son joli rouge à lèvres ou son indispensable déodorant.

Les acteurs de cette randonnée extrême à travers le pays, tentent donc de rappeler à chacun que très peu de marques annoncent aujourd’hui ne faire aucune expérimentation animale. La brochure qu’ils distribuent tient en 3 feuillets et révèle un constat édifiant : presque toutes les marques citées sont peu ou pas connues du grand public.

Ce qui implique que toutes les marques présentes dans nos caddies ont soit refusé de s’exprimer ou sont potentiellement conductrices de tests sur les animaux.

Je ne suis pas experte en législation, ni même donneuse de leçon. Tout ce que je sais c’est que nos animaux, si petits soient ils, ont une conscience, des sentiments, des ressentis, souffrent ou sont heureux.

Les sévices qu’ils endurent dans ces laboratoires sont odieux.

Je tenais à relayer l’information transmise par cet homme en vélo qui, au détour d’une balade m’a beaucoup marqué par son engagement.

Webplume

Leave a reply